AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.

Aller en bas 
AuteurMessage
Liam K. Wilde

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de BLACK EAGLE
Music : Smoke Baby # Hawksley Workman
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 21 ANS
Mood: SO MAD ~
Carnet de relations:

MessageSujet: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Dim 24 Aoû - 19:52

1) Identité

Nom : Wilde
Prénom(s) : Liam Kwon, Liam parce-que c'est le prénom qu'auraient donnés ses parents adoptifs à leur premier fils & Kwon, parce-qu'ils trouvaient important de lui laisser une trace de ses origines. Comme s'il avait besoin d'un mot, pour garder en lui la terre qui l'avait vu naître. Néanmoins, il préfère qu'on l'appelle Kwon.
Date de naissance : 23 mars.
Age : 21 ans.
Signe Astrologique : Bélier, mais il ne croit pas à ce genre de prédictions sans grands fondements.
Lieu de naissance : Taejon, Corée du Sud.
Nationalité : Britannique.
Statut / Occupation : Kwon n'est pas du genre à savoir garder un job bien longtemps. Alors il va de petit boulot en petit boulot, en ce moment, il est barman dans un bar de la ville.

2) Carnet de relations


(c) here@elite_fandom
Apolline Ellsworth • (Kristin Kreuk)
SOON


(c) here@xswaniconsx
Lucy B. James • (Kristen Stewart)
SOON


(c) here@birdofjune
Zachary J. Harlow • (Chace Crawford)
SOON

Alexandra S. Holloway
SOON

Midnight B. Priestly
SOON

Blake N. Wyler
SOON


Dernière édition par Liam K. Wilde le Mar 26 Aoû - 1:12, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam K. Wilde

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de BLACK EAGLE
Music : Smoke Baby # Hawksley Workman
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 21 ANS
Mood: SO MAD ~
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Lun 25 Aoû - 18:22

3) Portrait psychologique & physique

Caractère : Kwon se fout du monde, se fout des autres. Tous, ils ne comptent. Tout ceux qui le regarde de travers, avec curiosité, avec envie. Personne n’a de place dans son petit esprit totalement centré sur lui. Egocentrique ? Ce mot est peut-être trop faible pour le décrire en toute objectivité. Curieusement, il n’est pas du genre à se mettre en avant, il préfère attendre qu’on le remarque, petit à petit, qu’on le cherche, qu’on l’étudie, qu’on lui sourit. Ca l’amuse profondément de voir les gens tenter de démasquer ce beau visage. Est-il sympathique ? Est-il cruel ? Sans cœur ? Humain ? N’est-il rien de tout cela ? Mais est-il seulement quelque chose ? Tout cela, vous ne le saurez probablement jamais, tant il est secret et réservé. Il a beau penser beaucoup à lui, son amour propre lui suffit, il n’a pas besoin de celui des autres. Au contraire, moins on lui adresse la parole, mieux il se sent. Personne dans ce monde n’égaliserait Annah, sa défunte sœur, premier et unique amour de sa vie. Un amour destructeur, voué à l’échec. Elle se foutait de lui comme il se fout du monde. Mais Liam ne voit l’amour que de cette manière : pour lui, ce sentiment ne rime qu’avec souffrance et déchirement. Et bien qu’il ne se soit plus jamais attaché à personne après la mort de sa sœur adoptive, il n’a jamais pu oublier cette douce souffrance qui habitait alors son cœur. Un côté masochiste ? Peut-être, sans doute même, pour qu’il se soit décidé à s’engager dans la Black Eagle. Inconsciemment, il voit mourir une seconde, une troisième fois Annah. Mais cette fois, c’est de sa main qu’elle meure.

Elle l’a traumatisé. Sa laideur, sa beauté. Ses cigarettes et son addiction à la cocaïne l’ont traumatisé. Il ne pense qu’à elle, la cherche dans toutes les femmes qu’il croise, dans toutes les sorcières qu’il élimine, les unes après les autres. Mais elles ne sont jamais « elle ». Et jamais il ne pourra se résoudre à se laisser tripoter par ces femmes qui ne lui ressemblent jamais assez.

Alors oui, toute cette apparence froide et forte, ce sang-froid incroyable qui semble le caractériser, tout ça n’est qu’une façade qui dissimule sa fragilité. Il n’y a qu’un pas de la raison à la folie, et Liam l’a pratiquement franchi. Il tombe systématiquement amoureux de toutes ses victimes et prend toujours le temps de fermer leurs yeux vides, de nettoyer leur peau blanche de toute trace de sang. Toutes ces sorcières… il les déteste tellement. Tellement. Il n’a plus jamais pleuré depuis ses 6 ans, depuis qu’on l’a arraché à sa Corée natale. Il ne pleurera sans doute que le jour où il l’aura rejoint de nouveau. Il y est très attaché, elle l’habite, et ne vit que par elle. Gare à vos mots en sa présence : s’il en faut beaucoup pour lui faire perdre le contrôle, ne vous avisez jamais de dire du mal de « son pays ».

Trois défauts dominants : Egocentrique ; Lunatique ; Froid
Trois qualités dominantes : Indépendant ; Franc ; Sensible (malgré tout)
Manies & Habitudes : Ses dents trouvent toujours le chemin de sa lèvre inférieure lorsqu'il se plonge dans ses pensées, ou lorsqu'il est particulièrement concentré, un vieu tic dont il n'est jamais parvenue à se débarasser. Il ne sort jamais de chez lui avant d'avoir vérifié que ses cheveux étaient en ordre, il est très coquet et soigne scrupuleusement sa personne.

Apparence physique : Il n'est pas comme les autres. Si à Londres, toutes les populations du monde se mélangent et pessent inaperçus, il n'en est pas de même dans les petites bourgades reculées. Kwon est Coréen, et les coréens ne courent pas les rues, à East Creek, il a pu s'en rendre compte peu de temps après son arrivée. Personne ne lui ressemblait, et on avait beaului répéter que « tous, nous étions différents », lui voyait bien qu'il était encore plus différent que les autres. Les regards de travers, les remarques aux insultes sous-entendus. Il connaissait tout cela. Il avait plus d'une fois souffert de ces « mots qui faisaient mal ». Souvent comparé à une fille, de par sa finesse de carrure et par son visage étroit, il a fait de ce défaut apparent une force, une qualité physique de plus. Il joue, il sait que ce qui le rend différent le rend plus beau encore. Sa taille marquée et ses longs doigts contrastent pourtant avec sa démarche lourde, comme s'il s'enfonçait dans le sol au moindre pas. Ses gestes sont pour la plupart aussi brutaux que vifs, et si ses lèvres pulpeuses vous paraissent féminines, quand elles prennent le dessus sur les votres, elles ne vous ont jamais paru aussi viriles. Il cache admirablement bien son jeu, à fait de ce qui lui valait tant d'insultes un atout, pour vous prendre plus facilement au piège.

Il en a offusqué beaucoup. Ses manières lascives n'épargnent personne, et il n'a plus peur à présent, de se faire remarquer. Ses beaux yeux noirs en amandes voient tout, sans pour autant le montrer. Ses cils qui les dissimulent parfois, avec un mouvement digne du chat le plus paresseux, vous montre une lenteur qu'il ne possède pas. D'une souplesse incroyable, il n'a pas d'égal en ce qui concerne les ombres chinoises. Ses doigts se tordent et se déforment avec une déconcertante facilité. Ses regards, profonds et noirs, vous emportent dans vos plus beaux rêves et vous font oublier, soudain, toute différence. Il embobine, et sa peau blanche paraît la pureté même, comme si elle reflettait la lumière de la lune. Il trompe. Son physique vous attire. Androgyne ? Certainement pas, l'impression qui domine est cette imposante virilité qui se dégage de chaque geste, de chaque mot. De chaque regard.


Dernière édition par Liam K. Wilde le Lun 25 Aoû - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam K. Wilde

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de BLACK EAGLE
Music : Smoke Baby # Hawksley Workman
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 21 ANS
Mood: SO MAD ~
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Lun 25 Aoû - 18:24

4) Biographie

Anecdote de l'enfance ou de l'adolescence :

I call you in
Just before the storm begins
Your last breath of smoke
You let out in the room
It makes a cloud
Like the greyist
Perfect plume


- Qu’est ce que tu m’veux ?
- J’veux goûter.
- A quoi ? A ça ?

Elle me tendit la cigarette, un sourire moqueur sur les lèvres. Annah était grande. Annah était belle. Annah, c’était une de ces filles rebelles qui se défoncent tous les week-ends à la coke, à l’héro, à tout ce qui leur tombe sous la main. Elle avait 4 ans de plus que son frère adoptif. 4 ans de plus que moi. Et je savais qu’elle me prenait pour un gosse, du haut de mes 16 ans. Cela faisait 10 ans qu’une famille compatissante m’avait arraché à mon pays d’origine, la Corée du Sud. Elle avait été ma mère, ma seule famille. J’avais le goût de sa terre dans la bouche et son soleil dans la peau. J’étais orphelin, mais pas malheureux. Je ne savais pas lire, ni écrire, mais je n’étais pas malheureux. J’aimais mon pays. A 6 ans, il était tout ce qui me restait de mes parents. Annah s’était toujours cru trop belle pour moi. Mais elle ne pourrait jamais se comparer à ma terre natale.

- Dégage morveux, dit-elle dans un éclat de rire.
- Laisse moi en prendre un peu !
- Certainement pas.
- Donne m’en un peu ou j…
- Ou quoi ? Tu vas aller rapporter ? Va te coucher plutôt, ouais.

Annah, je l’aimais de toute mon âme. Annah n’avait jamais été douce, ni aimable. Elle ne m’aimait pas, me rejetait, m’insultait ou m’ignorait dès qu’elle en avait l’occasion. Je m’en foutais. Je l’aimais, je la désirais. Ce n’était pas ma sœur, comme mes parents n’étaient pas les miens. Je la voulais elle, et aucune autre. Elle et sa fumée de cigarette, elle et son envie de crever. Elle s’écorchait la peau au rasoir et moi, je m’écorchais le cœur à mon désir.

Smoke baby, smoke baby
More alcohol baby


Annah était une sorcière. Comme son père. Comme sa mère. Je n’en étais pas un. Je ne les jalousais pas. Un secret comme celui-là vous colle à la peau, comme une sangsue. Annah détestait le fait d’avoir des pouvoirs, qu’elle refusait d’apprendre à contrôler. Et c’est parce qu’elle refoulait sa nature qu’elle était si mal dans sa peau. Parce que ses pouvoirs qui grandissaient peu à peu, prenaient toute la place dans sa tête et bouffait son oxygène, bouffait ses réserves. Bouffait toute sa vie. C’était du moins ce qu’elle disait. Et c’est avec cette excuse qu’elle se laissait pourrir, qu’elle se laissait salir. Elle me croyait incapable de comprendre.

Who’ll give you time to cry
who’ll give you time to find yourself


- T’es encore là morveux ? Pourquoi tu m’colles ?
- Je veux fumer.
- Ah ouais ? Achète-toi tes clopes, t’as assez de fric pour ça, gamin.
- Je veux les tiennes.
- & à part vouloir, t’as autres choses dans tes cordes ?
- Non.

Annah me jeta un regard en coin, et ne répondit que par un nouveau sourire amusé, avant de laisser couler par sa bouche entrouverte, quelques effluves de fumée. C’est dans ces moments, qu’elle me paraissait encore plus belle qu’elle ne l’était réellement. D’ailleurs, belle, elle ne l’était pas. Trop maigre, beaucoup trop maigre. Sa sales creux dans les joues, des hanches et une poitrines inexistante, des cernes abominables et cet air désespéré, condamné, dans les yeux. Elle était laide. Affreusement laide. Et pour ça, je la désirais encore davantage. Elle me tendit finalement la cigarette, et après la première aspiration, je luttais contre une méchante quinte de toux.

- Gros naze. Dégage.
- Je t’aime.
- Dégage.

Elle mourut trois jours après. Overdose. Héroïne, crasse, trouille & désespoir. Je hais les sorcières.

I'll find a payphone babe
Take some time to talk to you


Anecdote de la vie actuelle :
- J’sais pas comme je fais pour supporter cette truie tous les jours, t’sais. J’sais vraiment pas. Elle m’rend la vie infernal t’sais ! « Où qu’t’étais ? » « Où qu’tu vas ? » J’sais si j’pourrais supporter ça longtemps. Cette bonne femme, elle m’donne la g.erbe. J’dormirai bien sur l’canapé mais elle trouvera toujours le moyen de m’le reprocher alors j’dors avec elle, mais s’pas de bon cœur, tu peux m’croire…

Et comme pour les autres, il le laissait parler. Et parler. Et parler encore. Il se fichait pas mal de ce qu’il avait à lui raconter. Depuis des semaines, c’était de toute façon la même chose. Tous ces hommes, toutes ces femmes autour de lui, assis derrière ce bar, racontaient tous la même chose : ils n’étaient pas heureux. Mais qu’est-ce qu’il pourrait bien y faire, lui qui passait ses journées à essuyer des verres ? Il se fichait pas mal de leur petite vie sans intérêt. Lui avait son existence à construire, ou à détruire. Il penchait sérieusement pour la seconde solution, puisque détruire, il ne savait faire que ça. Et blah blah blah. Il n’entendait même plus la voix grave de l’homme assit sur le tabouret, un énième verre de whisky devant lui. Qu’il se taise. Qu’il se noie. Qu’il c.rève et emmène sa femme avec lui. Et puis, Elle est arrivée. Elle.

- Un verre d’eau.

Sans un mot, il a posé son torchon et son verre, et a servi cette femme aux yeux morts. Elle Lui ressemblait. Elle avait ce même air de paumée, cette même résignation dans le regard. Ce même désespoir. Elle était morte depuis longtemps. Comme Elle. Il ne la quittait pas des yeux, et elle ne quittait pas son verre. Elle le dégoûtait. Elle était laide et grossière. Beaucoup trop maigre. Ses vêtements flottaient autour d’elle et c’est comme si elle aurait pu y disparaître en un instant. Il n’était pas sûr de la retrouver vivante s’il s’avisait de lui tourner le dos une seule fois.

- T’as un problème ?!

Il secoua lentement la tête, mais ne cessa pas pour autant de la fixer. Elle finit son verre qu’elle envoya valser sur le sol, aux pieds de Liam. Il ne le ramassa pas. Il la regardait encore. Il ne pouvait pas ne pas la regarder. Elle était trop laide. Trop belle. Il tendit subitement la main, un frisson parcourant son corps rien qu’à l’idée de toucher la peau trop pâle de cette femme. Morte. Glacée. Elle écarta vivement sa main et se releva brutalement, laissant son tabouret s’écraser sur le sol, avec un bruit mat. Elle lui lança un regard mort. Un regard qu’elle voulait sans doute agressif, froid, un regard qui lui ferait baisser les yeux. Mais il était mort. Elle lui tourna le dos et sans un mot de plus, sorti de l’établissement, suivit des yeux par quelques clients assez sobres pour s’intéresser à autre chose qu’à leur verre. Lui, il ramassait déjà les débris de verre à ses pieds.

But we're young now, having fun now
On the town now, get around now
It's fine for now
But someday we'll settle down
But not now baby


Signes particuliers : Il ne supporte le contact d'aucune femme. Elles le rebutent, le dégoûtent. N'arrivent jamais à la cheville de la seule qu'il ai aimé. Toutes ses relations approfondies n'ont pu se faire qu'avec des hommes, bien qu'il ne se considère pas pour autant homosexuel. A vrai dire, il sait qu'on ne peut tomber amoureux que d'une personne, et non de son sexe. A noter qu'il n'est plus jamais tomber amoureux depuis Annah, cependant.
Déclic suite auquel votre personnage est devenu agent de Black Eagle : A la mort d'Annah, son aversion pour la magie s'est attisée. C'était comme si la haine que la jeune fille portait à ses pouvoirs lui avait été transmise. Il devint plus distant, et rompit tout contact avec sa famille. Devenu seul, il ne mit que quelques années à répondre à l'appel des recruteurs de Black Eagle.
Que pense-t-il/elle des sorciers : Il les hait, et ignorait lui-même qu'on pouvait ressentir un tel dégoût pout quelqu'un, ou quelque chose. La simple vu d'un de ces êtres munis de pouvoir lui soulève le coeur, et c'est presque avec plaisir qu'il accompli ses missions, les unes après les autres. Presque ? Car au fond de lui-même, chaque sorcier lui rappelle Annah et sa fumée de cigarette. Et il est toujours dur d'avoir l'impression de tuer quelqu'un que l'on aime. Néanmoins, ça ne peut être que de leur faute si sa soeur adoptive est morte. Que de leur faute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam K. Wilde

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de BLACK EAGLE
Music : Smoke Baby # Hawksley Workman
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 21 ANS
Mood: SO MAD ~
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Lun 25 Aoû - 18:26

5) Autres

Personnalité de l'avatar : Kim JaeJoong
Surnom : Seoh, ou encore Muze =3
Sexe : Féminin.
Comment avez-vous connu le forum : De partenariat en partenariat.
Commentaires ? : Un design qui capte instantanément l'attention, une histoire intéressante & assez simple pour être comprise dès la première lecture. Conclusion : ce forum à vraiment tout pour lui =)

& voilà. Je pense que tout est là =3
Ma fiche est donc terminée n.n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Stanford

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 25
Statut : Humain.
Music : Your Call ; SECONDHAND SERENADE.
Pouvoirs : Aucun.
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: Vingt-sept ans.
Mood: Excited.
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Lun 25 Aoû - 21:21

    Bienvenue.

    J'adore Kim. (a) Ton personnage est très intéressant, j'aime beaucoup son caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Wildworth
THE SINNER • I'm the voice inside your head you refuse to hear...
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Statut : Humain ● Mi-sorcier
Occupation : Agent de Black Eagle.
Music : Put me in the car, R.G.
Pouvoirs : Capacité à aspirer l'énergie vitale de l'autrui.
Date d'inscription : 19/07/2008

On the other side
Age du personnage: Trente ans.
Mood: Busy and cold. As always.
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Lun 25 Aoû - 21:35

Je valide, bon jeu.

_________________

where the ground is made of stars.
I find the map and draw a straight line... Over rivers, farms, and state lines. I touch the place where I'd find your face. My fingers in creases, of distant dark places. © ikake; superpancakes @lj.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shattered-sins.livejournal.com/
Liam K. Wilde

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de BLACK EAGLE
Music : Smoke Baby # Hawksley Workman
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 21 ANS
Mood: SO MAD ~
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   Lun 25 Aoû - 23:49

Merci Chris ♥ Ah, qui n'aimerai pas JiJi ? é.è
& merci également pour la validation =')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liam K. Wilde } Smoke, baby. Smoke.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I smoke a cigarette and hush ? [ 29/05 - 21h35 ]
» ROLL ONE, SMOKE ONE ~ 13 MARS, 05H31
» I want smoke with you, please Can I? PV Hiroto Nokubura
» Smoke on the water, histoire de cette chanson.
» GW se met au lasure ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before the dawn :: Premiers pas :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: