AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I like to cook. [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neala Hoover
# Come on, Come on, Put your hands into the fire.
avatar

Nombre de messages : 190
Age : 27
Statut : # WITCH.
Occupation : Glandage intensif.
Music : FATBOY SLIM # Don't let the man get you down.
Pouvoirs : Pyrokinesie - Telekinesie;
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 23 ans.
Mood: Hungry. I want nutella.
Carnet de relations:

MessageSujet: I like to cook. [R.]   Dim 31 Aoû - 20:38



# Sunday morning, praise the dawning
Its just a restless feeling by my side
Early dawning, sunday morning
Its just the wasted years so close behind.


Neala cligna des yeux, toussotant a moitié, une masse imposante gisant a moitié sur elle, l'empêchait de respirer convenablement. La blondinette s'enveloppa dans les draps, et poussa le corps endormis de Noah qui s'évertuait a l'écraser, quelle delicate intention pour l'obliger a se réveiller, il avait eu. Berk. Elle leva ses bras le plus haut possible afin de s'étirer puis elle sauta du grand lit, manquant de tomber sur un tas de fringues roulées en boule - visiblement sales - qui traînaient là. Quittant son vêtement de fortune, elle enfila son tee-shirt préféré de Star Wars, où, la tête de Chewbacca prenait une place colossale sur le peu de tissu gris. Nea adorait le mettre le week-end, c'était en quelque sorte sa tenue secrète pour faire rager Noah qui reprouvait tout ces "machins" de blonde qu'elle faisait, comme il lui rappelait si souvent, bien qu'elle l'avait elle même surpris un jour face à des dessins animés, criant a tout rompre. Peu importe, elle referma soigneusement la porte derrière elle, se précipitant vers son endroit préféré, la cuisine. Combien de fois les remarques du genre "Non Neala ce n'est pas un atelier de chimiste", avaient fusées depuis qu'ils cohabitaient ensemble, mais c'était toujours la même chose, grâce a son physique sexy, elle remportait toujours, du moins c'est ce qu'elle tenait tant a croire.

Miss Hoover jeta un coup d'oeil a la pendule qui indiquait déjà midi passé, tant mieux ils zaperraient le petit déjeuner, et elle pourrait directement attaquer le déjeuner. Ça tombait d'ailleurs plutôt bien, la veille, elle avait lu quelque chose au sujet d'une recette à base de féculents, restait juste que les proportions du dit plat étaient basées sur de vagues souvenirs. Un sourire se dessina sur son visage laissant apparaître de parfaite dents blanches alignées, qui reflétaient une furieuse envie de faim. Fière de ce qu'elle allait entreprendre pour l'homme de sa vie - enfin peut-être pas -, elle bomba la poitrine, et ouvrit le placard, se prenant alors toutes les casseroles sur la tête. L'expérience culinaire de la journée démarrait fort bien. Dans un concert de "ouïe" et de "aïe", elle dénicha ce qu'elle voulait, une vieille chose en métal blanc, dont le manche resta dans sa main. Encore une fois elle pouvait remercier Wanda de s'être servie de ses ustensiles fétiches pour ses potions a gogo. Elle regarda à droite et à gauche, vérifiant que personne ne venait, puis par la force de sa pensée, elle fit venir à elle le paquet de pâte, et fourra son contenu directement dans le récipient. Neala s'attela ensuite a la préparation de la sauce, qui se composait a l'origine de crème fraîche qu'elle remplaça par du lait de coco - périmé -, n'ayant rien trouvé d'autre qui aurait put avoir la même consistance. Une paire de bras la prirent soudain autour de la taille, puis elle quitta la terre ferme pour se retrouver à un mètre à côté de là ou elle se trouvait. Noah evidement.


" C'est quoi ce truc visqueux ? " Il se pencha au dessus du bol, l'air dubitatif, sur ce qu'il allait manger dans les prochaines minutes. Nela s'avança et le repoussa avec sa cuillère en bois."Ceci Noah, c'est ma sauce, heu impériale." Ouais, ce nom sonnait bien à ses oreilles, avec un peu de chance, ce serait la première chose qu'elle réussirait en cuisine, et après elle passerait à la télévision, et rencontrerait peut-être SACHA. Des petites lumières s'allumèrent dans ses yeux, lui donnant un air encore plus intelligent. "NEALA !! " La voix du jeune homme la tira de ses fantasmes audiovisuels, d'autant plus qu'il la tirait par la manche vers les fourneaux. "Regarde ca." Il lui montra du doigt la casserole, dont des trucs bizarres avaient fondus à l'intérieur, mince, elle qui avait juré y mettre des pâtes juste avant. "..." Qu'est ce qui avait encore cloché, mince, pour une fois qu'elle voulait impressionner Noah, c'était raté. " Neala, combien de fois, t'ai-je expliquer que pour faire cuire des pâtes, il faut de L'EAU ! " Et merde, de l'eau, le truc le plus important, il avait fallut qu'elle l'oublie. Une petite moue apparue sur son visage, tandis qu'elle tentait fébrilement de decoller ces espèces de monstres jaunes du métal, espérant toujours qu'ils pourraient les manger. Remarque il restait encore la sauce imperiale qui avait viré au bleu. " Hum, tu commandes une pizza ? "

[HJ: C'est naze, mais j'aime pas commencer. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Noah Busselton

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de la Black Eagle
Pouvoirs : Va voir ailleurs, juste au cas où, si j'y suis...
Date d'inscription : 23/08/2008

On the other side
Age du personnage: 26 ans.
Mood:
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: I like to cook. [R.]   Dim 31 Aoû - 23:40

Le seul jour où Noah pouvait dormir, l’absence de mission aidant, il avait fallut que ce soit un jour où les volets n’avaient pas été fermés la veille. En grand enfant, il avait protégé ses yeux du mieux qu’il put : il avait mis son avant-bras en travers de son visage, il avait fourré sa tête sous le coussin et au moment précis où il allait enfin s’endormir, une sonnerie stridente retentie dans la chambre. Ni une ni deux, Noah avait jeté l’objet sur le sol, stoppant ainsi les tortures sonores. Avant le carnage, il avait tout de même put lire l’heure qui indiquait les dix heures trente. Trop tôt. Il avait donc replongé dans les bras de Morphée après avoir enlacer automatiquement le corps de la blonde qui se trouvait à ses côtés et qui recommençait à ronfler. Il ne compta que dix respirations gargantuesques avant de sombrer.

N’ouvrant pas les yeux, un temps indéterminable plus tard, il sentit les petits bras de Neala combattre l’étreinte qu’il continuait à imposer à son petit gabarit. Lorsque le matelas se regonfla à la place qu’elle avait occupée toute la nuit dernière, Busselton changea lourdement de côté, laissant son bras suspendu au-dessus du vide de la descente de lit. Alors qu’il se mettait à rêvasser d’une partie de strip poker particulièrement bien menée à son avantage, et au plaisir d’observer les courbes de sa chère et tendre, un affreux bruit métallique se fit entendre dans une pièce encore inconnue pour l’esprit encore embrumé de Noah qui, dans un sursaut, tomba en bas de son lit. Le visage tordu par la douleur, retenant un juron au fond de sa gorge, ce fut avec des gestes lents et indécis qu’il retira de sous son dos le réveil qu’il avait jeté auparavant.

Il serait bien resté allongé là, en bon tapis qu’il pouvait être, mais les seuls mots bruit, Neala et cuisine achevèrent l’hypothétique sommeil. Se traînant à quatre pattes, Noah se dirigea vers l’armoire de la chambre. C’est après avoir inspecté la peau de son dos qu’il enfila un tee-shirt prit au hasard dans le compartiment qui leur étaient destinés. Et qui était la parfaite antithèse des principaux dérivés de Star Wars que Neala arborait fièrement. Pieds nus, c’est silencieusement qu’il ouvrit la porte et chercha Neala dans leur petit appartement. Il n’eut pas longtemps à chercher : en plein milieu du couloir qui menait au salon et à la cuisine trainait le rouleau à pâtisserie de bois que les deux n’avaient utilisés qu’une misérable fois. Slalomant entre ustensiles de cuisine à terre, il prit par surprise la jeune blonde en l’enserrant dans ses bras. Il calla son visage dans le creux de son cou où il y déposa un léger baiser.

Son attention fut pourtant attirée par l’étrange mixture qui se trouvait dans le fond de la casserole que Neala faisait chauffer. Il ne sut pas réellement comment qualifier la jeune blonde tellement elle pouvait l’exaspérer certaines fois. Le délirium dans lequel elle semblait se complaire l’inquiéta au plus au point et il se demanda en toute innocence s’il ne devait pas faire fi de ses talents au lit et des dons qu’elle avait pour le faire rire au profit d’une belle place au chaud dans un asile…
« Neala, combien de fois t'ai-je expliqué que pour faire cuire des pâtes, il faut de L'EAU ! » En la voyant triturer le fond de la sauce impériale, Noah ne put s’empêcher de sentir son cœur se serrer alors qu’il mordait de toutes ses forces l’intérieur de ses joues pour ne pas éclater de rire de la nouvelle bêtise de la blonde. Il n’avait pas besoin d’un enfant, il devait déjà surveiller Neala de très près. « Je pense que oui, je vais commander des pizzas… A moins que tu ne veuilles que je meure empoisonné par… cette chose… » Lâcha-t-il en attrapant la poignée de la casserole, observant avec inquiètude la masse, comme si elle allait lui sauter à la figure. Il la ficha dans l’évier qu’il remplit grossièrement de produit vaisselle et d’eau.

Alors que l’eau remplissait le bac, Noah s’abaissait pour ramasser les exploits de Neala éparpillés à terre. La jeune femme le rejoignit au sol et, mordant ses lèvres, elle lui affirma
« Tu verras, la prochaine fois, je réussirais ! » Noah lança un regard horrifié à la jeune femme et, en levant les deux mains, il lui dit « Non, ça va aller ! Je crois que c’est préférable de ne plus tenter quoique ce soit sans avoir un pro près de toi, hein ? Je ne voudrais pas que tu fasses flamber la gazinière… » Lorsque le plus gros des ustensiles furent réunis, il se dirigea vers le combiné du téléphone qui était dans le salon. Il revint sur ses pas tout en composant le numéro du livreur de pizza du coin « Pizzayol… » « Merde, Neala ! Coupe l’eau, coupe-là ! » La mousse du produit vaisselle commençait à s’éparpiller au sol en même temps que quelques filets d’eau. « Monsieur ? » Alors qu’il se précipitait derrière Neala pour couper l’eau, qui semblait dépassée, Noah fut sortit de ses pensées par la voix du type qui devait certainement affubler d’une casquette en forme de pizza. « Heu oui, excusez-moi… » Pointant son index vers Neala, lui faisant les gros yeux comme s’il réprimandait un gamin de six ans. « Une pizza gigantesque pizza moitié pepperroni, moitié fromage ! » Déposant le combiné sur un meuble près de la gazinière, Noah prit le visage de Neala en coupe entre ses mains et, prenant un air grave, il lui dit « Promets-moi de ne plus toucher à cette gazinière sans mon approbation, femme ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neala Hoover
# Come on, Come on, Put your hands into the fire.
avatar

Nombre de messages : 190
Age : 27
Statut : # WITCH.
Occupation : Glandage intensif.
Music : FATBOY SLIM # Don't let the man get you down.
Pouvoirs : Pyrokinesie - Telekinesie;
Date d'inscription : 24/08/2008

On the other side
Age du personnage: 23 ans.
Mood: Hungry. I want nutella.
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: I like to cook. [R.]   Mar 2 Sep - 15:05

Neala donna sans broncher la casserole a Noah, qui la mis illico dans l'évier, l'engloutissant sous une masse de liquide. C'était raté pour l'expérience culinaire du midi, elle pourrait encore faire ses preuves au dîner, bien qu'elle doutait que son homme la laisse renouveler son mésaventure présente. Zut. Arriverait-elle un jour a faire quoi que ce soit de potable, elle avait pour la première fois de sa vie, l'impression d'être absolument inutile. Dans ces moments comme ça, elle se demandait comment Busselton pouvait la supporter après toutes ces années ensemble, où elle lui en avait fait voir de toutes les couleurs, mais le charme résidait peut-être dans ces actes dénués d'intelligence qu'elle mettait en pratique quotidiennement. Chassant ces pensées sombres qui l'assaillaient, elle se mit a quatre pattes, a la recherche des ustensiles éparpillés qu'elle avait fait tomber juste avant. Tandis qu'elle mettait fièrement la main sur une vieille fourchette tordue, elle leva les yeux vers Noah, se mordant les lèvres par la même ocasion.

« Tu verras, la prochaine fois, je réussirais ! » A compter qu'il y en est une, bien entendu. Neala l'observa les yeux ronds, flamber la gaziniere, comment pouvait-il etre au courant. Non, non, et non, c'était impossible, il devait dire ça pour la taquiner, il ne pouvait le savoir. Hum, il était vrai qu'une semaine auparavant, s'amusant a déclencher le feu par le biais de ses mains, elle avait accidentellement, oui, accidentellement, fait flamber la plaque de gaz, laissant deux belles traces noires sur le mur blanc.

La blondinette réprima un soupire, puis se redressa contemplant alors de ses yeux scintillant - vous savez comme ces personnages de manga- , l'eau qui commençait a s'écouler le long des meubles, la mousse l'accompagnant également. Ces petites bulles colorées qui voletaient partout autour d'elle lui rappelaient bizarrement, un vieil épisode de Pokemons où Carapuce avait... Non, rien du tout, elle avait promit d'arrêter de penser a sa série culte, ou du moins d'essayer de ne pas y faire référence en 24h, ce qui était plutôt raté, elle avait fait précédemment pensé à son fantasme Sacha. Ouh la, Neala et ses idées bizarres, il y avait de quoi écrire une encyclopedie. « Merde, Neala ! Coupe l’eau, coupe-là ! » La voix de Noah la ramena a la réalité, elle tenta d'atteindre le robinet, qui lui paraissait inaccessible, étant donné qu'elle s'évertuait a faire du sur place sur un carrelage humide. Elle aurait bien pu utiliser la télékinésie, mais elle ne pouvait se le permettre face a lui, ainsi se contentait-elle de glisser sur le sol, telle une parfaite imbécile. Quand elle réussit à faire enfin deux pas face a son objectif, une main secourante, acheva la piscine qu'était en train de devenir leur cuisine. Le pire était évité, quoi que l'idée, de se baigner ne lui était pas dérangeante, ça aurait pu lui permettre de ne pas se déplacer pour prendre sa douche.

Neala s'éloigna,reprenant son souffle et ses esprits, cette dernière heure l'avait complètement achevée, cela faisait des lustres qu'elle n'avait pas fait autant d'effort physique, exceptant bien sur certaines choses, qui ne méritaient pas d'être mentionnées ici. Elle essuya son front avec un torchon, et avança sur la pointe des pieds vers le frigo, pour prendre quelque chose a boire, mais les gros yeux de Noah la stoppèrent net. Elle resta sur place, les bras croisés sur sa poitrine, la sensation d'avoir commis une horrible bêtise qui allait etre punie. Une fois le coup de fil terminé, il s'avança vers elle, prenant son visage entre ses mains, ouille, le pire était sûrement a venir. Mais il n'en fut rien, la blondinette réprima un haussement de soulagement, puis arbora sa moue enfantine, comme a chaque fois qu'elle était vexée. Une chose bien plus importante que les peripeties matinales lui traversait l'esprit, que son ventre gargouillant partageait visiblement.


« J'aime pas les pepperonis d'abord. » Elle secoua la tête en signe négatif, ça aussi elle lui avait déjà dis maintes fois, mais il ne l'avait pas retenu. Elle le poussa de sa main droite, afin qu'il recule, boudant toute seule, alors qu'elle observait avec envie la corbeille de fruits, ou de vagues trucs oranges et verts avaient pris place depuis peut-etre plusieurs mois. « Et si... Et si on se mariait ? » Mais oui Hoover, tu as décidément un don sacré, en matière de lunatisme. Cette question lui avait traversé l'esprit grâce au mot - femme - que son homme avait prononcé. Quoi qu'il en soit, la phrase qu'elle venait de sortir avait eu un effet glacial, si bien qu'on entendait de mieux en mieux, les joyeux cris de son estomac.

[HJ: la fin est à chié si faut changer tu me dis SURTOUT. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Noah Busselton

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 26
Statut : Humain
Occupation : Agent de la Black Eagle
Pouvoirs : Va voir ailleurs, juste au cas où, si j'y suis...
Date d'inscription : 23/08/2008

On the other side
Age du personnage: 26 ans.
Mood:
Carnet de relations:

MessageSujet: Re: I like to cook. [R.]   Dim 7 Sep - 19:10

Alors que Noah plongeait ses mains dans l’eau tiède et commençait à frotter le fond de la casserole réduite à l’état de récipient dont le fond était recouvert d’une matière non-identifiée, Neala commençait à lui rappeler qu’elle détestait les pizzas pepperonis. Et les bananes, et le fromage de chèvre, et la barbe à papa, et les glaces à la fraise… attends : il ne se souvenait plus si elle aimait ou non les glaces à la fraise… La liste était bien trop longue et bien trop diversifiée pour que Noah puisse se rappeler l’exactitude du top 20 des dégoûts de la jeune blonde. Mettant de l’huile de coude, frottant comme un cinglé l’ustensile de cuisine, lorsque Neala le demanda en mariage –car oui, c’était elle qui le demandait en mariage là- il stoppa tous mouvements. Qui ? Que ? Quoi ? Où ? Comment ?

Silence radio, total, complet.

Noah n’était pas fait pour le mariage. D’abord, il ne se serait jamais cru capable de tenir plus d’un mois en couple. Jamais il n’aurait cru pouvoir stopper toutes relations sexuelles avec des dizaines de femmes du jour au lendemain, se rabattant uniquement sur les blagues salaces qu’il faisait constamment à Shelby lorsqu’ils étaient en mission. En coin, Noah jeta un regard à la jeune blonde qui semblait ne pas réellement prendre au sérieux sa propre proposition… Ce n’était pas rien et si ça l’avait été, son cœur n’aurait pas battu la chamade, ni même à cette allure. C’était étrange. Sa gorge se serrait alors qu’il sentait ses tempes se couvrir d’une fine couche de sueur.

Et puis, de nulle part, le buste de Noah fut secoué de violents soubresauts, le rire l’envahissant étant plus fort que tout. Voilà, ce n’était encore qu’un des nombreux délires de la jeune femme, qui semblait avoir passé un pacte avec le diable dont l’unique clause était de foutre une peur panique à Noah au moins une fois par semaine. Qui sait, peut-être qu’il tomberait victime d’une crise cardiaque !
« Oui sans oublier les gosses, le clébard et l’élevage de Maya dans le fond du jardin ! » Retirant la casserole de l’évier, face à lui, Noah inspectait le fond de cette dernière en songeant à la jeter s’il n’arrivait pas à venir à bout du repas carbonisé.

Lorsqu’il se retourna de nouveau pour observer la jeune femme, son visage neutre le troubla. Et si elle était… sérieuse ?
« Tu veux rire, pas vrai ? » Demanda t-il, hésitant. Non, impossible, elle ne pouvait pas l’être. Il se souvenait très clairement d’une soirée alors qu’ils n’étaient encore que des préadolescents boutonneux, farceurs et par-dessus le marché, franc. Noah venait tout juste d’avoir 14 ans et sa mère n’était pas encore morte, il était encore innocent à cette époque… enfin, dans un sens du terme, il n’était nullement assassin. Il savait qu’il avait dévalisé la réserve d’alcools de sa mère et avait forcé ses amis à boire durant un jeu débile qui visait à prendre une gorgée de sa bouteille si vous n’aviez pas fait ou n’envisagiez pas de faire ce qui était énoncé. Et elle, elle avait annoncé très clairement qu’elle préférait devenir nonne.

Il attrapa un torchon à vaisselle qui était posé sur l’un des plans de travail et il s’essuya les mains avec un sérieux qui ne lui ressemblait pas. Il cherchait vraisemblablement une échappatoire et sans même qu’il ne s’en rende compte, il évaluait la situation comme un membre de la Black Eagle. Une situation de départ, un problème et une solution. Tout problème avait une solution. Merde, là, j’ai aucune solution, se répétait-il intérieurement. D’un bloc, il se retourna vers elle et après plonger son regard dans le sien, il s’approcha d’elle et il l’attira vers lui, enroulant ses bras autour de sa taille, décrivant du bout des doigts des cercles fantasques dans le creux de ses reins.


« Tu sais très bien ce que je pense de ça » Démonstrativement parlant, il n’aimait pas du tout donner un nom aussi formel que ‘mariage’ à cet engagement pathétique. Peut-être qu'il dramatisait pour un rien et qu'elle était tout simplement en train de le tourner au ridicule... vas vers un autre sujet, nullard !. « Par contre, je sais que pour le pepperonis, tu blagues pas… mais ce sera MA moitié… Tu prendras l’autre ! » Termina-t-il avec un grand sourire, déposant un léger baiser sur les lèvres de la blonde.

[ULTRA-NUL, mais je me rattrape au prochain ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I like to cook. [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I like to cook. [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's cook? [PV]
» Les Annales de la compagnie noire
» Car rien n'est gratuit dans la vie [PV Avril Cook]
» slim "cook" bleyth ? dawid auguscik
» Le rugby à Niue dans la réalité: photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before the dawn :: East Creek :: East Lake :: Creek Residences :: N012-
Sauter vers: